Le parcours de soins en oncogériatrie

Les patients de 75 ans et plus peuvent présenter des fragilités gériatriques qu’il est nécessaire de prendre en compte dès le diagnostic.

C’est pourquoi afin de déterminer si le patient doit bénéficier d’une évaluation onco-gériatrique (EOG), le médecin référent ou le soignant doit utiliser la grille de screening G8. Cette dernière constituée de 8 questions simples, et renseignée en moins de 5 minutes, permet de définir un score sur 17 points. Si le score G8 est inférieur à 14, cela signifie que le patient a certainement besoin  d’une telle évaluation. Cette EOG multidimensionnelle est réalisée par un gériatre en consultation ou en hôpital de jour.

L’avis gériatrique est alors transmis au médecin demandeur qui pourra si nécessaire adapter le traitement et/ou mettre en place des actions en partenariat avec le gériatre. Dans certains cas, l’équipe gériatrique assure un suivi des patients.


Prévention et pré-diagnostic

Réalisés par les Centres régionaux de coordination de dépistage des cancers (CRCDC), les dépistages organisés s’arrêtent à 74 ans pour le grand public. Pour autant, 1 patient sur 3 atteint d’un cancer a plus de 75 ans.

Campagnes d'information

  • Campagne nationale d’information

Afin de maintenir ce niveau d’alerte, l’UCOGpl a mené une grande campagne d’information, en partenariat avec les UCOG de France, sur le cancer chez les personnes âgées auprès :

  • Des médecins généralistes (A afficher dans leur cabinet)
  • Des pharmaciens d’officine (A afficher dans leur officine)

 

  • Campagne d’information en Pays de la Loire

En 2021, l’UCOGpl a élaboré plus spécifiquement un flyer et une affiche de prévention afin de présenter 12 signes pouvant évoquer l’apparition d’un cancer et ainsi encourager la consultation chez son médecin.

Ces supports d’information sont à destination des MSP, CPTS et CLICs de la région Pays de la Loire.

Sensibilisation grand public

L’UCOGpl s’associe aux actions déjà existantes. Cela peut prendre la forme de conférence comme :

  • Avec le Gérontopôle
  • Des campagnes d’information par courrier postal
  • Des stands dans les établissements de soins dans le cadre de la Semaine Bleue.

 


Annonce

Il n’y a pas de spécificités pour les personnes âgées prévues dans le dispositif d’annonce de l’INCa. Cependant, on considère qu’1 quart de la population âgée présente des troubles neurocognitifs.

Sessions de sensibilisation Communic'Action

Les professionnels de la cancérologie en Pays de la Loire ont fait part à l’UCOGpl de leurs difficultés à communiquer avec les patients âgés atteints de troubles neurocognitifs (TNC).

Pour les aider, l’UCOGpl propose des boites à outils pédagogiques « clé en main », permettant de réaliser dans tout établissement de la région Pays de la Loire des sessions de sensibilisation « échanges de pratiques » pour apporter des clés aux professionnels concernés.

Ce projet de sensibilisation s’est appuyé sur la méthodologie Communic’Action, développée par ONCOPL.

 


Evaluation onco-gériatrique

L’évaluation oncogériatrique (EOG) permet d’apprécier l’état fonctionnel d’un patient, son degré d’indépendance dans les gestes et activités de la vie quotidienne, son état psychique (humeur, anxiété), cognitif et son état de nutrition.

Elle apprécie également l’équilibre du patient, par des tests simples et recherche la notion de chutes.

Outils pour l'évaluation oncogériatrique

Afin de favoriser le développement de ces évaluations et leur homogénéisation, l’UCOGpl a créé des outils :

  • Demande type d’EOG
  • Dossier type d’EOG
  • Compte-rendu type d’EOG

Répertoire des effets secondaires

Pour aider les équipes gériatriques lors des évaluations, des répertoires d’effets secondaires des traitements médicamenteux, spécifiques aux personnes âgés ont été co-construits avec les oncologues et l’OMEDIT.

Pré-habilitation du patient âgé

A la demande des professionnels, l’UCOGpl a lancé un travail sur la pré-habilitation des personnes âgées avant une chirurgie digestive, gynécologique et urologique (aspects nutritionnel, aspect renforcement musculaire, aspect psychologique…). Ce travail a permis de définir parcours-type avec différentes adaptations.

Après avoir répondu à un appel à projet de l’INCa en 2021, l’UCOGpl bénéficie en 2022 d’une enveloppe budgétaire pour la réalisation d’une étude de faisabilité au sein d’un établissement volontaire de la région Pays de la Loire (Clinique Jules Verne).

 


Traitements

Une fois que l’avis gériatrique est envoyé à l’oncologue, ce dernier va pouvoir adapter le traitement envisagé au patient, éventuellement en échangeant avec le gériatre.

Troubles cognitifs liés aux traitements

Une revue de la littérature a permis de mettre en évidence des liens existants entre TNC et traitement anticancéreux, ainsi que les attentions particulières à porter sur cette population. Pour cela, des actions à orientation gériatriques peuvent être menées par les équipes, afin de diminuer les fragilités du patient.

Problématiques d'addiction

De même, une réflexion est menée sur les problématiques d’addictologie (alcool et tabac) de ces patients et des aides et recours possibles. Ce travail est fait en collaboration avec la Structure Régionale d’Aide et d’Expertise (SRAE) en addictologie

Journée Parcours de la personne âgées fragilisée

Devant la problématique du parcours de la personne âgée fragilisée par un cancer, l’UCOGpl s’est associée avec l’URIOPSS pour co-construire une journée d’étude partenariale.

En relation avec de nombreuses Fédérations, établissements et partenaires, cette journée a réuni le 12 septembre 2019 près de 250 participants provenant des trois champs : sanitaire, médico-social et social. Les séances plénières puis les ateliers en petits groupes ont favorisé la prise de parole et ont donné la naissance à un livre blanc public.

L’UCOGpl a mis l’accent sur le lien ville-hôpital et a mené de nombreux projets, pour améliorer la prise en charge des sujets âgés atteints de cancer, avec différents partenaires, comme l’OMEDIT, l’URPS IDEL, la SRAE addicto, l’URIOPSS.

Aider les aidants

L’UCOGpl travaille actuellement sur un projet d’accompagnement des aidants afin de prévenir leur épuisement.

Une étude, sous forme d’enquêtes et d’entretiens, a été réalisée au printemps 2021, le but étant de déterminer les outils nécessaires à construire pour améliorer leur accompagnement.

👉 Résultats de l’enquête disponibles !