Activité physique adaptée et cancer


Contacts

Chef de projet : Johanna Silve – johanna.silve@chu-nantes.fr / 02 44 76 88 03
Assistante de projet : Virginie Moiteaux – virginie.moiteaux@chu-nantes.fr / 02 40 84 76 00


En savoir plus

Contexte

Il est aujourd’hui démontré que l’activité physique (AP) est un déterminant majeur de l’état de santé qui intervient à la fois en prévention primaire, secondaire et tertiaire pour de nombreuses maladies chroniques telles que le cancer. Depuis 2011, la Haute Autorité de Santé (HAS) considère l’AP comme une thérapeutique non médicamenteuse à part entière.

La promotion de l’AP pour les personnes atteintes de cancer est inscrite dans plusieurs Plans : Plan cancer 2014-2019 [action 8.6], Plan régional sport santé bien-être des Pays de la Loire 2018-2022. La loi de modernisation de notre système de santé n° 2016-41 du 26 janvier 2016 (Art. 144. L. 1172-1) introduit la notion de prescription d’une activité physique adaptée (APA) à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical dans le cadre du parcours de soins des patients atteints d’une affection de longue durée, et notamment de cancer.

Face à ce constat et conformément à son Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de moyens (CPOM), le RRC ONCOPL souhaite promouvoir l’APA en cancérologie dans la région Pays de la Loire.

Objectifs

Objectif principal de ce projet intitulé « Activité physique et cancer » est de favoriser la mise en place de l’APA, en Pays de la Loire, dans toutes les étapes de la prise en charge d’un patient atteint de cancer : avant, pendant et après la phase des traitements.

Les objectifs secondaires sont :

  1. Identifier les freins et les leviers à la mise en œuvre de l’APA en cancérologie en Pays de la Loire
  2. Construire et mettre à disposition des professionnels de la cancérologie des Pays de la Loire des outils visant à faciliter la mise en œuvre de l’APA

Méthode et mise en place

Un groupe de travail régional composé de différents professionnels (médecins, enseignants APA, kinésithérapeutes, cadre de santé, …) a été constitué par ONCOPL. Des entretiens téléphoniques ont ensuite été menés auprès des membres du groupe de travail afin d’identifier les freins et les leviers à la mise en œuvre de l’APA en cancérologie en Pays de la Loire. Ces entretiens ont également permis de définir les actions à mener pour promouvoir l’APA en région.

Plusieurs outils (disponibles plus haut sur cette page) à destinations des professionnels et des patients ont ainsi été construits avec le groupe de travail. Les établissements de santé et les associations proposant de l’APA dans la région ont également été référencés et leurs coordonnées sont disponibles dans l’annuaire des ressources du site web ONCOPL (liste non exhaustive).

Groupe de Travail Régional - APA et Cancer